Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Échinides fossiles du Kimméridgien de Charente-Maritime
  • Les Échinides fossiles du Kimméridgien de Charente-Maritime
  • : Bienvenue sur ce site web qui se propose de vous présenter les différents fossiles présents dans les niveaux Kimmeridgiens de Charente-Maritime. Bonne visite.
  • Contact

Association DINOLÉRON

1.jpg(cliquez sur l'image)

Association pour la promotion de la paléontologie

sur l'île d'Oléron !

paléontologie 17

Installé 49 Avenue Proudhon, le club de paléontologie de La Rochelle regroupe les passionnés et collectionneurs de fossiles locaux. Association née en 1983, ce club se compose de membres actifs et soucieux de partager leur passion.

Des réunions sont organisées le mercredi soir, toutes les trois semaines afin de prévoir les sorties sur le terrain dans le but de collecter les fossiles de la région Centre-Ouest. Au programme :

- analyse et détermination des noms scientifiques des specimens récoltés

- Préparation d'articles, de publications et de conférences en relation avec des scientifiques

- Echange d'échantillons en vue de collections systématiques

Comment contacter le club ?

aurelien.morhain@club-internet.fr

Événement !

fossiles-16.jpg

Retrouvez-nous dans le prochain numéro de la revue Fossiles

(Fossiles n°16)

Un article sur le Kimméridgien inférieur terminal (sous-zone à Chatelaillonensis)

de

Charente-Maritime

26 octobre 2006 4 26 /10 /octobre /2006 09:55

Retour au sommaire Actu-Kimmeridgien17 

Redécouverte

d'un squelette sub-complet

de Ptérodactyle

dans les réserves du MHN de La Rochelle

 

 

  _______________


 

Avant-propos : 

 

          Nous nous proposons ici non pas de vous faire part d’une découverte mais plutôt d’une redécouverte, faite par les conservateurs du Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle. Il s’agit d’un spécimen fossile de Ptérodactyle sub-complet, provenant très certainement du gisement jurassique mondialement connu de Solnhofen en Allemagne (Bavière). Un article récent, publié dans les Annales de Paléontologie, fait le point sur la redécouverte de ce spécimen fossile important et tente de comprendre comment celui-ci a pu progressivement tomber dans l’oubli des réserves du MHNLR.

 

Mots-clés : Konservat-Lagerstätten, Solnhofen, Jurassique supérieur, Pterodactylus, MHN de La Rochelle.


 

Retrouvez ci-dessous les articles liés à celui-ci :

Le Museum d'Histoire Naturelle de La Rochelle

Hommage à Alcide D'Orbigny

Hommage à Louis Benjamin Fleuriau

Hommage à Charles-Édouard Beltrémieux 


 

Introduction :

 

          Depuis plusieurs mois déjà, la salle de paléontologie et de géologie du Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle restait fermée au public dans le but de la réaménager : les derniers travaux de restauration entrepris ces dernières années, avaient abouti à l’élaboration d’une exposition permanente d’échantillons fossiles males éclairés et peu nombreux, dans le sous-sol voûté du muséum. Ces derniers mois, un petit groupe de spécialistes a donc décidé de fermer cette salle, de la réorganiser et de procéder à un inventaire exhaustif des collections de paléontologie de cette institution. Un chantier de longue haleine qui s’est achevé il y a quelques semaines maintenant et qui permet de découvrir à nouveau cette salle dont la qualité de présentation et le nombre d’échantillons fossiles ont beaucoup progressé.


 

Le Pterodactylus sp. du MHNLR.

 

ptero LRPhotographie sous lumière UV de Pterodactylus sp. conservé au MHNLR.

Illustration extraite de Vullo R., Heil J-F. et Durand M., intitulé « On an 19th Century Pterodactylus (Pterosauria) specimen held in the Natural History Museum of La Rochelle, France »

 

          C’est lors de l’inventaire des collections que fut redécouvert le fossile que nous allons vous présenter. Il s’agit d’un squelette sub-complet appartenant au genre Pterodactylus (Cuvier 1809), provenant très certainement du Konservat-Lagerstätten du Jurassique supérieur de Solnhofen en Allemagne. La découverte est d’importance puisque les fossiles de ptérosaures mis au jour à  Solnhofen sont très rares (une trentaine de spécimens sont connus) et très peu de fossiles authentiques peuvent être observés dans les différents musées et muséums de France.

 

           Le spécimen, long d’une centaine de millimètres (taille inhabituellement grande pour ce genre), présentant sa face latérale gauche, est partiellement conservé sur une dalle de calcaire lithographique, en position opisthotonique*. Plusieurs parties du squelette sont manquantes, telles que : certaines sections du bec et des dents, des os de la boîte crânienne ou encore des portions d’os des ailes et des pates. Cependant l’étude de ces lacunes anatomiques est rendue possible grâce aux empreintes très nettes que les os ont laissées dans le calcaire. Les spécialistes qui ont examiné le fossile ont  également reconnu une anomalie dans l’anatomie de ce ptérodactyle : l’un des tibias de l’animal présente une courbure inhabituelle en son milieu, qui laisse supposer une consolidation de cet os consécutive à une blessure ou une fracture.

 

          Pour l’heure, l’espèce à laquelle appartient ce spécimen n’a pas encore été déterminée avec certitude : il pourrait s’agir de Pterodactylus antiquus ou Pterodactylus Kochii, si l’on en croit Vullo R., Heil J-F. et Durand M, les auteurs de l’article.

 

Kimmeridgien Solnhoffen Pterodactylus antiquus SömmerringPterodactylus sp. du Kimméridgien de Solnhofen, All., conservé au MHNLR.


Kimmeridgien Solnhoffen Pterodactylus antiquus Sö-copie-1Pterodactylus sp. du Kimméridgien de Solnhofen, All., conservé au MHNLR.

 

Pourquoi et comment ce fossile a-t-il disparu des collections permanentes du MHNLR ?

 

          Ce spécimen fossile, qui ne portait pas (ou plus) d’étiquette lors de sa redécouverte, semble avoir été acquis durant la seconde moitié du XIXe siècle par le MHNLR auprès d’un marchand de fossiles. Afin de déterminer la provenance de ce spécimen, les auteurs ont dû accomplir un gros travail de recherches dans les archives de la Société des Sciences Naturelles de Charente-Maritime. Selon une note de Paul Cassagneaud - conservateur des collections du MHNLR de 1831 à 1895 et instigateur de la salle de géologie et de paléontologie du muséum en 1872 - datée de 1885, ce ptérodactyle aurait été acheté à monsieur Félix Pisani (1831-1920), un chimiste et minéralogiste français, reconverti dans la vente de fossiles et de minéraux dans les années 1870. 

 

          On ne trouve  malheureusement aucune trace de celui-ci avant cette date et aucune information ne subsiste de son achat. De plus, rien ne prouve que le ptérodactyle que mentionne Cassagneaud soit celui qui nous intéresse présentement ; nous ne pouvons que fortement le supposer. Les archives révèlent aussi que ce spécimen a été retiré des collections permanentes du muséum au cours du siècle dernier (troubles de la deuxième guerre mondiale ?) et qu’à partir de cet instant il n’a plus été mentionné comme faisant partie des collections en réserve, ce qui provoqua son progressif oubli. Celui-ci ne fut mentionné de nouveau qu’en 1994, lors du début du grand chantier de restauration du MHNLR, pour lequel les collections ont dûes être déménagées et stockées.

 

          Au final, ce ptérodactyle fossile va donc regagner une place de choix au sein des collections permanentes du Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle, pour le plus grand plaisir des passionnés et professionnels de paléontologie. Le MHNLR peut ainsi se targuer de présenter au public l’un des rares fossiles authentiques de ptérosaure jurassique fossile, provenant du fameux gisement allemand de Solnhofen.


 

Retrouvez ci-dessous les articles liés à celui-ci :

Le Museum d'Histoire Naturelle de La Rochelle

Hommage à Alcide D'Orbigny

Hommage à Louis Benjamin Fleuriau

Hommage à Charles-Édouard Beltrémieux

 


 

Pour aller plus loin.

 

- Un article au format "PDF" intitulé "Solnhofen, le lagerstätte fossile bavarois" : Cliquez ici

 

- Un tour d'horizons des gisements à calcaires lithographiques allemands par la SAGA : Cliquez ici

 

- Un article portant sur le Tithonien du gisement de Solnhofen : Cliquez ici

 

- L'article de Wikipedia portant sur le calcaire de Solnhofen : Cliquez ici

 

- Un court article web sur F.Pisani sur la page de Geowiki : Cliquez ici

 

- Un article bien documenté sur la vie et l'oeuvre de F.Pisani sur Wikipedia : Cliquez ici


 

Bibliographie.

 

- Commandez l’article de Vullo R., Heil J-F. et Durand M., intitulé « On an 19th Century Pterodactylus (Pterosauria) specimen held in the Natural History Museum of La Rochelle, France » : Cliquez ici

 

- Barrett P.M., Butler R.J., Edwards N.P. & Milner A.R., - “Pterosaur distribution in time and space: an atlas.”  Zitteliana, Mün-chen, vol. B28, p. 61-107 ; 2008.

 

- Marshall Faux C. and Padian K., “The opisthotonic posture of vertebrate skeletons: postmortem contraction or death throes?”, Paleobiology, v. 33, p. 201-226 ; May 2007.

 

- UNWIN D.M., "On the phylogeny and evolutionary history of pterosaurs”, Geological Society, London, Special Publications, vol. 217, p. 139-190 ; 2003.

 

- Wellnhofer P., "The illustrated encyclopedia of Pterosaures. Salamander books, London, 192p. ; 1991.

 

_____________________________ 

*Note : « la posture opisthotonique est le résultat des derniers moments de “l'agonie” d’un organisme précédant sa mort. La littérature clinique a reconnu depuis longtemps que des individus manifestant cette posture ont péri par diverses causes dont : l'asphyxie, un manque de nourriture ou de nutriments essentiels, des toxines environnementales ou les infections virales. Accepter les causes réelles de la posture opisthotonique comme perimortem et non pas post-mortem permet de mieux comprendre les causes de la mort des spécimens fossilisés et force également la révision de l'interprétation des conditions paléoenvironnementales de nombreux gisements fossiles. » Kevin Padian et Cynthia Marshall Faux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pages

MHN La Rochelle

 

MHN LR

Kimmeridgien17 soutient

le Muséum d'histoire naturelle

de La Rochelle

Communiqués

communique-copie-1.jpg

Une manifestation, une exposition, une publication, une découverte en rapport avec la paléontologie et les Charentes.... Envoyez nous vos communiqués à : aurelien.morhain@club-internet.fr

MNHN Publications scientifiques

mnhn-copie-2.jpg

Le site-web des publications scientifiques du Museum National d'Histoire Naturelle de Paris.

APM

mennecy-copie-1.jpg

Kimmeridgien17

soutient

 l'APM

(Association Paléontologique de Mennecy)